Enquête sur la prise en charge des plaies chroniques en médecine de ville à Saint-Etienne

Diplôme Universitaire "Plaies et Cicatrisations" - Juin 2005

Marie Françoise GOMEZ

Retour à la liste des mémoires

Introduction

Depuis plusieurs années, les soins de ville sont en augmentation constante et régulière : le vieillissement de la population, l’augmentation de la prévalence des pathologies chroniques liées ou non à notre mode de vie (diabètes, cancers, BPCO, pathologies neurologiques), l’accroissement de la comorbidité qui en découle, expliquent en partie cette explosion.

Les nouvelles techniques chirurgicales qui permettent de réduire la durée de séjour en milieu hospitalier ainsi que le souci permanent de nos politiques de résoudre le problème récurrent du trou abyssal de notre système de santé, a contribué aussi à l’accroissement du nombre de prises en charge à domicile de certains soins.

Les infirmiers libéraux, qui sont au centre du système de santé de ville, vivent sur le terrain cette réalité et notamment dans le domaine de la plaie.
En effet, notre exercice professionnel nous confronte quotidiennement aux plaies chroniques, qu’il s‘agisse d’ulcère, d’escarre, de plaie diabétique, de plaie cancéreuse, de stomie, de plaie chirurgicale avec complications…

Le statut libéral demande d’être polyvalent (soignant, coordinateur, éducateur de santé, administratif, gestionnaire), holistique dans le soin infirmier, compétent au cours d’une même journée dans des domaines aussi variés que sont l’endocrinologie, la gérontologie, la cancérologie, la cardio-angiologie, les soins palliatifs, la géronto-psychiatrie, la polytraumatologie. Tous ces domaines sont concernés par une problématique de plaies chroniques.

La formation initiale de l’infirmier et des autres professionnels de santé ne prépare pas toujours de façon optimale à cette prise en charge. Il nous est donc apparu opportun d’établir dans ce mémoire un état des lieux sur Saint-Etienne, de la problématique posée dans la prise en charge des plaies chroniques en médecine de ville.

Pour ce faire, nous avons choisi d’établir un questionnaire spécifique à chaque profession impliquée dans cette prise en charge, que ce soit du côté hospitalier ou du côté libéral, afin de recenser les pratiques professionnelles exercées autour de la plaie et la connaissance des rôles de chacun des acteurs de santé.

Nous examinerons les réponses et analyserons les résultats de chaque catégorie professionnelle de santé ayant exprimé ses attentes et ses besoins. L’objectif de ce mémoire est de provoquer une réunion par une prise de conscience pluridisciplinaire des problèmes, afin de déterminer les changements de pratiques nécessaires à l’amélioration de la qualité de prise en charge de ces plaies dans un contexte socio-économique dont on ne peut faire abstraction.

Téléchargez ci-dessous le document pour lire la suite de ce mémoire

Télécharger le document (31 pages)
Document PDF de 287 ko
Scroll to Top