Forum Plaies et Cicatrisations

Forum

Revenir à la liste des sujets

1 2 3 4 5 6 7 8 9
 
   

226 messages

cloques brûlures 2ème degré

27/05/2006 22:34:04 par Michèle  

1) lors de brûlures avec une cloque, certains médecins demandent de la percer mais de laisser la peau en protection, d'autres de découper la peau, d'autres de ne la percer qu'au 2ème pansement, d'autres enfin de la laisser; personnellement, j'aurais envier de la laisser fermée. Quelle est la bonne méthodes ,quels sont les arguments? 2) est-il encore d'actualité de mettre de la flammazine ou de la Biafine sur une brûlure, ou faut-il utiliser les pansements "modernes "

29/05/2006 13:48:58 par Arezki Semrouni  

Bonjour Michèle , Quand vous parlez de brulûres avec cloques c'est à dire des phlycténes c'est en generale du deuxieme degré superficiel qu'il est question Ce sont des plaies qui saignent beaucoup et qui peuvent facilement se surinfecter, c'est pourquoi un pansement alginate est le plus indiqué de par son action hémostatique et également son pouvoir de rétention des bactéries associé à une bonne capacité d'absorption. même si la biafine et la flammazine trouvent egalement leur place ( mais pas en meme temps que les alginates) puisque on est plus ou moins dans une phase de granulation Ce sont des plaies qui de toutes facons cicatrisent très vite - sauf si un élément perturbateur comme l'infection vient contrarier le processus. pour laisser ou enlever la peau ,je serais personnellement d'avis de couper la peau, histoire d'avoir une plaie nette ( clean) mais ça reste mon avis perso , n'esitez pas à me faire signe , moi aussi je suis en phase d'apprentissage et tous les avis et opinions sont les bienvenus bon courage arezki

29/05/2006 18:50:22 par Marie-josé Roux

Sauf erreur, la chair sous la phlythène est une plaie on ne peu plus propre. Si la phlycthène est découpée proprement, je ne vois pas pourquoi la plaie s'infecterai. Pour ma part je ne considèrepas qu'une brûlure du 2émé degré superficiel saigne beaucoup et l'application d'un alginate a tendance trop assecher le lit de la plaie ; j'y préfère de loin un hydrocellulaire qui peut restée en place 3 jours en protégeant la plaie sans contact avec l'extérieur (ou éventuellement le nouveau produit : Aquatulle de CONVATEC dont le voile se transforme en gel au contact des excudats). Quand à la Biafine, elle n'apporte rien de plus qu'une simple hydratation et il faut changer le pansement plusieurs fois par jour. Je garde l'utilisation de la Flamazine pour des brûlures plus profondes qui peuvent avoir plus de risques infectieux ou pour des patients fragilisés.

29/05/2006 19:30:40 par Marie-françoise  

On découpe toujours la phlyctène d'une brulure , pour différencier le 2°degré superficiel(fond rouge) du 2°degré profond (fond blanc).Il faut savoir qu'une brulure peut évoluer , et doit donc être observée régulièrement : ce qui n'est pas possible lorsqu'on laisse la phlyctène. D'autres part, les annexes (poils ...) représentent un risque infectieux et nécessitent une surveillanve régulière.Seules les phlyctènes des pulpes de doigts doivent être laissées. La biafine a pour indication la brulure du 1° degré (érythème), et certainement pas la brulure du 2 °degré qui présente un risque infectieux et doit être prise en charge avec de la flammazine (sulfadiazine argentique = antibactérien) ou des tulles à la sulfadazine argentique(urgotulle SAG, altreet, ialuset plus.....)

31/05/2006 09:25:48 par Michele

merci de vos réponses; celle de Marie Françoise me convient bien, mais je voudrais savoir , même si en enlevant la phlyctène, on voit que la brûlure est du 2 ème degré profond , que fait on de plus? (personnellement je n'ai jamais eu à soigner de 2ème degré profond, ni de 3 ème degré);

02/06/2006 22:39:37 par Marie-françoise  

Tout d'abord, les brulures sont des plaies aigues qui ne répondent pas à la cicatrisation secondaire(détersion, granulation, épidermisation).Les alginates, hydrofibre et hydrocellulaires n'ont aucun intérêt. La brulure du 3°degré se traite en milieu hospitalier car aucune guérison spontanée et des risques de séquelles fonctionnelles et esthétiques. Le risque majeur de la brulure du 2° profond est l'infection, voir mon argumentaire plus haut.L'atteinte des tissus étant plus profonde, les risques sont majorés par rapport à la 2° superficielle, le temps de cicatrisation est plus long et les séquelles cicatricielles fréquentes. Une brulure mal traitée peut s'approfondir. Il est donc important d'évaluer une brulure régulièrement jusqu'à la cicatrisation.Toute infection retarde la cicatrisation et augmente le risque de séquelles. En règle générale, on estime que les brulures du 1° degré et du 2° degré superficiel se traitent en ville.Pour les autres, un avis spécialisé est le bien venu.

28/06/2006 22:33:28 par Mathilde  

je me suis brulée hier sur un pot d'échappement (le mollet)... il y a des cloques (qui sont percées) et la peau est plutot rose pale en dessous.. j'ai été chez le medecin, qui m'a prescrit de l'huile essentielle de Lavande (pour son pouvoir cicatrisant et desinfectant) et de la Biafine.. (on verse le l'huile essentielle sur les plaies, puis on recouvre de biafine, le tout protégé d'un pansement bien sur)... mais aujourd'hui, j'ai comme l'impression qu'il y a comme un petit liquide jaunatre sur les pansements lorsque je les change... est ce un signe de cicatrisation ou bien cela s'infecte? ça m'inquiete....

29/06/2006 12:08:36 par Maryse Guillaume  

MAthilde, retrournez voir votre médecin et demandez-lui une prescription de Flammazine, qui me paraît plus indiquée pour les brûlures... et demandez aussi une prescription pour des soins infirmiers afin qu'il y ait un suivi de cette plaie...!!

06/07/2006 18:34:00 par Sophie  

Bonjour, Ma fille s'est brulé par éclaboussure d'huile sur le visage au 2ème degré . le medecin m'a prescrit juste de la biafine. Le pharmacien lui m'a proposé flammazine. Je sais qu'il existe des pansements hydroco... J'avoue être perdu dans tous ce qui existe. Mon principale soucis c'est qu'elle soit soigné et que cela se cicatrise bien et éviter toute marque sur le visage. cela s'est passé le 05/07/06 Merci de m'éclairer

08/07/2006 07:36:01 par Jacintho  

bonjour, si le médecin n'a pas hospitalisé votre fille, c'est qu'il estime que cette brûlure peut être traitée à domicile... sur le visage, mettre un hydrocolloïde n'est pas simple... la biafine me semble être un bon traitement.. attention aux produits contenant de l'argent : actuellement il y a discussion sur le bien fondé des pansements argent ( toxicité, développement de résistances...). Je sors d'un DU plaies et cicatrisation et les avis sont partagés ( il faut les manipuler comme les antibiotiques, cà d avec précaution) si la plaie est belle, pourquoi mettre un ttt antibactérien ???

25/07/2006 10:54:24 par Axel  

bonjour, je me suis brulé dans la nuit de dimanche a lundi ces a dire dans la nuit du 23/07 je suis tombé et mon visage a frotter sur la moquette je ne sais pas si l'on peu appeler sa une brulure! je voudrais juste quelque petit conseil, jai mis dans une premier temps de la flammazine et de la biafine et cette nuit un pansement avec du tulle gras je voudrais savoir si ce que je fait est bien et si je pouvais faire encre mieu? et combien de temps prend la cicatrisation.merci a toutes et a tous d'avance pour vos reponse.bonne journée

1 2 3 4 5 6 7 8 9
 
   

Répondre à "cloques brûlures 2ème degré"

Recopiez le code de l'image ci-dessous :
Captcha  

Scroll to Top