Forum Plaies et Cicatrisations

Forum

Revenir à la liste des sujets

1

7 messages

Et la télémédecine dans tout ça?

16/02/2005 19:16:52 par Pilsnerr  

Bonjour, Il me semble après avoir parcouru plusieurs pages francophones que le recours à la télémédecine n'est pas très répandue en France, que ce soit pour la prévention ou le soin de plaies et d'escarres. Est-ce que les patients souffrant de tels maux ne sont exclusivement suivis que lors de visites dans des cabinets spécialisés ou pendant de longs séjours à la clinique? Je trouve cela un peu étrange alors que la télémédecine est unanimement clamée dans les pays scandinaves et d'outre-manche. Elle permet au patient(e) de rester chez lui/elle d'une part et d'autre part le médecin a la possibilité de tirer un diagnostic efficace à partir d'un cliché d'une blessure, ce qui représente un gain de temps considérable ainsi qu'une meilleure réactivité. Je me demande si : 1) La proportion de personnes souffrant en France est moindre par rapport à l''Europe du Nord (j'en doute sérieusement) 2) Les infrastructures ne le permettent (j'en doute également) 3) "ah bon ça existe?" Qu'en pensez vous? Bien entendu je peux avoir tort sur certains points, dans ce cas svp dites moi en quoi. Merci.

16/02/2005 21:13:00 par Evelyne Ribal  

Une réponse personnelle : Nous avons dans le Languedoc Roussillon un outil internet qui nous permet de faire de la "télémédecine" en fait de la consultation de plaie à distance. Il est réservé aux adhérents de l'association. Il nous sert à la fois d'outil pédagogique et évaluation de pratiques et à la fois à donner un conseil d'après la photo. Je pense que la consultation et la télémedecine sont complémentaires. La télémédecine seule ne suffit pas, la photo ne nous donne ni odeur, ni idée de décollements, profondeur... et pour certains patients le contact médical est incontournable pour être bien soigné... La photo numérique dans la mesure des plaies. on en parle, mais peu la pratiquent avec une rigueur qui peut permettre une analyse suivie. Le temps passé à répondre n'est pas comptabilisé en charge de travail ni rémunéré, la confidentialilté des informations, le droit de l'image... autant de difficultés qui ne permettent pas à la télémédecine de se développer dans le domaine des plaies.

16/02/2005 21:16:19 par Marie-françoise Gomez  

lafrance ne développe pas la télémédecine car elle est un petit pays d'un point de vue géographique.Chaque patient a la possibilité d'avoir son médecin traitant ,ainsi que son infirmière à domicile pour effectuer un diagnostic de plaie et des soins réguliers.Cette été ,j'ai fait une croisière en norvège jusqu'au cap Nord et effectivement à Tromso par exemple ils ont énormément développés la télémédecine car les gens qui habitent dans le FINMARK devaient faire plus de 1500 kms pour aller consulter un spécialiste, avec des routes coupées par la neige en plus.On ne peut pas comparer les systèmes . Même la région la plus reculée de France a un médecin généraliste dans les 50 kms maximum autour et un grand plateau hospitalier à moins de 200 kms

16/02/2005 21:52:22 par Marie-françoise Gomez  

La photo numérique n'est pas un outil fiable à 100%pour effectuer un diagnostic et un suivi correct des plaies surtout à domicile.En effet ,d'un cliché à l'autre la distance de prise peut être différente ce qui fausse la perspective de profondeur, la lumière artificielle peut tromper quant à la couleur de la plaie, la qualité du "photographe " infirmier interfèrera dans la qualité du rendu du cliché . Tout comme on ne s'improvise pas infirmier, on ne s'improvise pas photographe. Pour des clichés de vacances les conséquences ne sont pas importantes ;pour un diagnostic de plaies aboutissant à un traitement parfois onéreux(vu le coût des nouveaux dispositifs médicaux), c'est différent.Une même plaie devrait bénéficier de paramètres identiques de prises de vue pour pouvoir aboutir à des comparaisons et à des évaluations d'évolution.Il faudrait donc harmoniser les pratiques de prise de vues et surtout former les acteurs de santé "photographes"

17/02/2005 12:19:43 par Pilsnerr  

Merci pour vos réponses. Si je comprends bien c'est essentiellement une question de terrain. Il y des examples où la télémédecine démontre son utilité récemment pour les rescapés du Tsunami où les secouristes et médecins australiens prenaient des images de blessures pour les envoyer à un centre hospitalier en Australie par satellite pour ensuite être diagnostiquées. Je crois que l'armée l'utilisent depuis longtemps. Des situations où la promptitude de l'intervention est cruciale. Toutefois si elle était mis au service du public, cela ne faciliterait elle pas quelque peu la guérison des patients? Bien sûr il n'est pas question de la supplanter au contact médical direct , mais est-ce absolument nécessaire dans tous les cas? Je ne sais pas si tous les médecins de campagne peuvent faire plus de 5 visites par jour. Il est vrai qu'il faut également prendre en compte la formation du personnel. Mais rien est insurmontable.

24/04/2005 18:38:38 par Raphaël Moutamalle  

A mon avis il y a un paramètre que vous occulter tous et toutes c'est que la france ce n'est pas que l'hexagone. En effet c'est aussi les Départements et territoires d'outre-mer et justement la Guyane est un département qui est une référence en télémedecine et est mondialement connu puisque avec le site spatial à proximité elle bénéficie de toutes les dernières techniques en télémedecine du CNRS et le Dr LEGUEN Thierry PH au SAMU 973 est un acharné et fait beaucoup de congrès et de colloques puisque il est un référent écouté et apprécier dans ce domaine... Si vous voulez d'autre info contacter moi sur mon email

21/04/2017 21:16:25 par ;;;

bonjour à tous des commentaires notamment le dernier un diplôme qui a triche gros soupçons et se permet de faire commentaire sur les dom tom un gros nul

1

Répondre à "Et la télémédecine dans tout ça?"

Recopiez le code de l'image ci-dessous :
Captcha  

Scroll to Top