Escarre : Conséquences et cicatrisation au prix fort

Informations

Retour à la liste des informations

01/03/2005

Le chiffre est impressionnant : 3,35 milliard d’euros. Le coût total estimé de l’escarre en France à l’hôpital et au domicile est révélateur de l’ampleur catastrophique que peut prendre cette « maladie ». Ses retentissements ne sont pas quantifiables tant ils altèrent la qualité de vie du patient et de son entourage. Si trois heures suffisent à la constitution d’une escarre, les actes de soins et les moyens déployés pour la guérison feront l’objet d’une thérapeutique lourde et très onéreuse.
A ce jour, 300 000 personnes sont porteuses d’escarres dans notre pays, pour un coût direct de 3 à 20 euros par jour et par malade alors que le coût total indirect s’élève à 12 245 euros pour chacun d’entre eux avec une durée moyenne d’hospitalisation de 80 à 180 jours. En plus des pansements, des soins d’hygiène, des traitements généraux (antalgiques, antibiotiques…), la cicatrisation requiert l’utilisation d’un vaste arsenal de matériel de support et de réadaptation à adapter en fonction de l’évolution de l’état général du patient.
Marie-Anne Vernet

Extrait de Profession Pharmacien, numéro de janvier 2005
Scroll to Top