Escarre personne âgée

ITV dec. 2015

Retour à la liste des informations

25/12/2015

Martine Barateau est infirmière référente en Plaies et Cicatrisation au CHU de Bordeaux, rattachée à l’Unité Mobile Plaies et Cicatrisation. Elle coordonne le DU Plaies et Cicatrisation de Bordeaux avec le Pr Nathalie Salles. Elle communique fréquemment autour du thème de l’escarre chez le sujet âgé.

martine B

ITV réalisé par Isabelle Fromantin

IF: traiter une escarre chez le sujet âgé présente pour vous des particularités par rapport au sujet adulte ou jeune ?
Le soin de plaie reste le même quel que soit l’âge. En revanche, chez le sujet âgé, l’escarre a une origine plurifactorielle et est souvent la conséquence d’une perte de l’autonomie, de dénutrition, de décompensations de pathologies chroniques, de pathologies artérielles (AOMI) plus fréquentes,…
Le regard gériatrique rend la prise en charge de l’escarre spécifique. Décider l’objectif de soins, suivre les directives du patient et évaluer le patient âgé se font en équipe multidisciplinaire. La stratégie sera définie en fonction du pronostic du patient à savoir cicatriser l’escarre ou éviter l’aggravation ou limiter les contraintes du soin en phase palliative ou terminale.

IF: que conseiller d’appliquer sur une escarre de stade 1 ?
Un pansement n’est pas nécessaire, il convient avant tout de supprimer la pression. Cependant, dans les situations de mobilisation est difficile, de douleur, d’isolement du patient au domicile ou de refus de positionnement du patient, etc., il peut être utile d’utiliser un pansement de type Hydrocellulaire afin de protéger les saillies osseuses ou un film de polyuréthane pour les frottements.

IF: utilisez vous la TPN sur les escarres des sujets âgés ?
Bien sûr lorsque l’objectif du soin est curatif, l’indication est alors la même que pour un sujet plus jeune. La TPN peut aussi être posée en phase palliative pour améliorer le confort de la personne âgée, notamment dans les cas de plaies exsudatives pour éviter les douleurs occasionnées par un renouvellement trop fréquent du pansement.

IF : quels soins locaux préconisez-vous sur une escarre de stade 3 chez un patient âgé présentant une incontinence urinaire et fécale ?
Le problème n’est pas le choix du pansement primaire mais le moyen de fixation pour que le pansement reste en place (1 jour ou plus selon le pansement). Sauf cas de plaie infectée, le pansement doit être occlusif et le film de polyuréthane adhésif permet de maintenir et de protéger le pansement des urines et des selles.
La pose d’une sonde vésicale n’est pas une solution, il est préférable de planifier des changes plus fréquents, des soins d’hygiène répétés et de protéger la peau avec un protecteur cutané.
De même, dans les cas d’incontinence fécale, l’utilisation d’un obturateur anale est rarement utile car l’incontinence est le plus souvent liée à une stase stercorale dont le traitement associe l’utilisation de laxatifs par voie rectale programmés avant chaque changement de pansement.

IF : comment réagissez vous devant l’apparition d’une escarre de talon, sans rupture cutanée, qui présente un début de nécrose (plus bleuté que noir franc). Faut il d’emblée réaliser une détersion ?
Mon premier réflexe sera d’évaluer l’état artériel des membres inférieurs avant de décider d’une détersion. L’AOMI est en effet fréquente chez la personne âgée et induit des retards de cicatrisation voire des sanctions chirurgicales catastrophiques dans cette population à risque.
Dans le cas d’une escarre de talon sans rupture cutanée, il convient avant tout de supprimer le point d’appui en surélevant les talons, proposer des chaussures adaptées, régler correctement les cale-pieds du fauteuil et éventuellement mettre un film de polyuréthane pour éviter les frottements et selon les cas un Hydrocellulaire.

IF : avez vous quelques références, lecture ou liens à nous transmettre pour approfondir nos connaissances sur ce sujet?
  • Prévention et traitement des escarres : guide de référence EPUAP-NPUAP www.epuap.org
  • Conférence de consensus sur la prévention de l’escarre de l’HAS
  • Le site www.escarre.fr. Le site de l’association PERSE
Un grand merci d’avoir pris le temps de nous répondre et ... à très bientôt !

 

Scroll to Top