lettre N°2

février 2015

Retour à la liste des informations

02/02/2016

Editorial

Nous vous l’avions annoncé, la SFFPC s’engage à renforcer sa communication pour permettre à tous de mieux connaître et comprendre les engagements du bureau et des membres de l’association. Voici donc la 2e édition de notre lettre d’information.

 Dr. Luc Teot

Président

Point sur la situation juridique de la SFFPC

La SFFPC a conscience de la gravité de l’annulation de la Conférence Plaies et Cicatrisation 2016 et de ses conséquences financières et morales pour vous tous - professionnels de santé libéraux ou hospitaliers et laboratoires -, pour l’avancement de notre discipline et donc pour les patients. Clarifier les responsabilités et compétences de la SFFPC et restaurer la confiance pour faire avancer notre discipline ensemble est notre priorité.

Après 19 conférences organisées par le même partenaire technique, la SFFPC ne pouvait douter de la capacité de MF Congrès à gérer cette 20e édition et n’a pu que constater l’annulation, sans possibilité de recours la veille de l'événement. En tant qu’association loi 1901, la SFFPC ne dégage aucun bénéfice de l’organisation des conférences et l’ensemble de ses membres sont bénévoles. Il appartient ainsi à chacun d’engager une procédure de recouvrement pour les frais engagés à l’encontre de MF Congrès.

A la suite de la défaillance de la société MF Congrès, notre association a immédiatement mis un terme à l’ensemble de ses relations contractuelles avec la société MF Congrès, réservant ses droits pour engager toute procédure judiciaire à son encontre. La SFFPC a également mis fin au partenariat qui la liait avec MF Editions concernant le Journal des Plaies et Cicatrisation.

Notre association et ses membres ne sont en aucune manière impliqués dans les initiatives de la société MF Congrès et ses dirigeants, avec lesquels ils n’ont plus aucun contact. Toute manifestation organisée par MF Congrès le serait sans l’appui et la caution de la SFFPC.

Plaies et cicatrisation, une rencontre pour 2016


La Société Française et Francophone des Plaies et Cicatrisation confiera à un nouveau prestataire son congrès 2017 pour répondre aux médecins, infirmières et laboratoires qui ont manifesté leur confiance dans l’équipe SFFPC et restent très attachés à ce rendez-vous annuel.

La SFFPC a décidé de réagir en prenant un nouveau départ. Depuis 20 ans, l’association a été la tête scientifique de cette conférence annuelle pour en faire un temps fort de la discipline. C’est sur cette légitimité que les membres du bureau de la SFFPC s’appuient aujourd’hui pour lancer une réflexion de fond sur les événements à construire.

Le congrès annuel de janvier n’ayant pas pu se tenir comme prévu, il est indispensable de recréer un évènement annuel national, moment d’échanges et d’informations, indispensable pour rapprocher les différents professionnels concernés par cette discipline, partager les dernières avancées scientifiques et faire avancer les techniques de soins. Une exigence à combler rapidement aux vues des énormes besoins des patients et de l’innovation de la profession.

Ils nous soutiennent

La SFFPC s’engage dans un avenir constructif et une journée de travail est organisé le 11 mars prochain pour choisir un ou plusieurs organisateurs logistiques fiables : une rencontre pour 2016 et la tenue d’un congrès en 2017 sont nos objectifs pour vous.


Les soignants

« L'activité de la SFFPC est un soutien pour nous en tant que soignants de plaies et nous espérons de tout cœur pouvoir continuer à échanger et se former dans la convivialité comme nous le faisons depuis longtemps. Enfin, en tant que vice-présidente de la Fédération Française de Médecine Polyvalente, je vous transmet tout le soutien confraternel d'une société savante à une autre. »

« Membre depuis le début de cette belle aventure, je vous apporte tout mon soutien moral pour vous relever de cette situation. Vu les écueils rencontrés depuis ces années pour faire reconnaître la prise en charge des plaies, j'ai toute confiance en vous pour repartir. Le congrès annuel reviendra sur le devant de la scène."

Les laboratoires

« Il est clair que le préjudice auquel nous sommes confrontés à la fois en termes financiers mais également pour nos projets de promotion n’est pas simple à gérer. J’imagine que le traumatisme est encore plus important pour la SFFPC qui a montré dans le passé la capacité à créer un événement de très haute qualité scientifique et de renommée internationale. »

« Toute notre équipe, partenaire de la CPC depuis les débuts, a été très affectée par cette annulation tardive. C’est une grande déception que ce congrès ne puisse pas réunir l’ensemble des professionnels et nos clients, autour du sujet commun de la plaie, qui nous anime tous. Nous souhaitons vous assurer

3 raisons de poursuivre ces rencontres annuelles

La vocation de la SFFPC est de réunir des professionnels de différentes spécialités et compétences autour d’une problématique commune : la plaie. La dimension transverse de cette discipline est sa richesse.

 La prévalence des plaies chroniques en France concerne plus de 1,5 million de personnes, le vieillissement de la population étant bien sur un facteur de risque d’apparition et de chronicité des plaies. Pour répondre à cet enjeu de santé publique important et trouver des réponses adaptées, il est indispensable de partager les techniques et procédés de soins utilisés par chaque spécialité.

De multiples professions sont confrontées quotidiennement aux soins des plaies (médecins généralistes et spécialistes, infirmiers libéraux ou en établissement de santé, pharmaciens). Définition du traitement étiologique, choix du pansement approprié, suivi de la plaie chronique : certaines disciplines témoignent aujourd’hui de forts besoins de formation. C’est le cas notamment de la médecine générale. Participer à une dynamique collective est l’opportunité d’unifier les connaissances et d’améliorer la formation.  

 La dimension transverse de notre activité repose sur des bases médicales et soignantes fortes construites ensemble depuis 20 ans. Le manque de visibilité qui nous est parfois opposé est un motif supplémentaire de communiquer ensemble et travailler dans la complémentarité des acteurs, dans les programmes de recherche scientifique, comme dans une vaste entreprise de communication grand public.


 

 

Scroll to Top