Ulcère de jambe

QCM

Retour à la liste des Questionnaires à Choix Multiples

Cas cliniques

Par le Dr Michel DANDURAND
P
raticien hospitalier, dermatologue
CHU de Nîmes

QMC réalisé en 2006

Cochez les bonnes réponses (plusieurs réponses peuvent être cochées, voire toutes)
à chacune des questions suivantes.
Cliquez ensuite sur "Voir mon résultat" en bas de page.

A) Cas clinique 1
Sexe : Femme
Age : 83 ans
  • Face externe haute de jambe
  • Suintement modéré
  • Absence de varices
  • Pas d'antécédents de phlébite
  • Doppler artériel : sténose de l'artère poplitée et absence de de flux pédieux et tibial postérieur

Une étiologie artérielle pour ces ulcères a été retenu et un traitement local
proposé. Parmi les propositions suivantes quelles sont celles qui sont exactes ?

  1. La topographie de l’ulcère est un argument du diagnostic étiologique
  2. Le doppler veineux profond est normal
  3. Un hydrocolloïde peut être proposé
  4. L’ indice de pression systolique à la cheville est normal
  5. Une contention élastique forte peut être réalisée
  6. Ce type d’ulcère est habituellement douloureux
B) Ulcère étendue mixte
  • Artériopathie diffuse à prédominance distale avec
    Indice de pression artériel distal > 0,6
  • Varices saphène interne avec branche postérieure et
    externe
  • Traitement par éveinage + hydrogel et hydrocellulaire
    adhésif + contention élastique par bandes
  • Aspect post-opératoire de l’ulcère avec écoulement
    important (1) et survenue de bulles face antérieure de
    Jambe et cou de pied (2)

Parmi les affirmations suivantes, quelles sont celles
qui s’appliquent à cet ulcère ?

  1. La survenue de phlyctènes (bulles) peut être favorisé par l’œdème post-opératoire
  2. La survenue de phlyctènes (bulles) peut être secondaire à la contention élastique
  3. La survenue de phlyctènes (bulles) signe une infection qui doit être traitée par antibiotiques
  4. Un pansement de type alginates/hydrofibres peut être conseillé
  5. Un pansement de type hydrocellulaire adhésif peut être poursuivi
  6. La contention élastique doit être arrêtée
C) Cas clinique
Sexe : Homme
Age : 52 ans
  • Ulcères du talon et de l’orteil extrêmement douloureux évoluant depuis 2 semaines
  • Tabagisme ancien et poursuivi
  • HTA et hypercholestérolémie
  • Pas d’ antécédent de phlébite

Parmi les propositions suivantes, quelles sont celles qui sont exactes ?

  1. Cet ulcère est d’origine artériolaire (angiodermite nécrosante)
  2. Cet ulcère est d’origine veineuse post-phlébitique
  3. Cet ulcère est d’origine artérielle
  4. Une échographie-doppler artérielle des membres inférieurs confirmera le diagnostic
  5. Une artériographie des membres inférieurs est indispensable
  6. Il s’agit d’une urgence diagnostique et thérapeutique
D) Cas clinique
Sexe : Femme
Age : 73 ans
  • ulcère du membre inférieur évoluant depuis 3 mois
  • Antécédents de phlébites à 2 reprises
  • Varices de jambe
  • Episode de surinfection de l’ulcère traité localement par un tulle imprégné de sulfadiazine
    d’argent depuis 3 semaines
  • Aspect clinique lors de la consultation
  • Pouls périphériques perçus

Parmi les propositions suivantes, quelles sont celles qui sont exactes ?

  1. L’histoire clinique et les caractéristiques de l’ulcère sont en faveur d’un ulcère variqueux post-phlébitique
  2. Le traitement local par tulle imprégné de sulfadiazine d’argent doit être poursuivi
  3. Un pansement hydrocellulaire est le plus adapté
  4. Un pansement par interface est justifié
  5. Les soins locaux doivent être réalisés tous les jours
  6. La contention élastique est indispensable
E) Cas clinique
Sexe : Femme
Age : 70 ans
  • Récidive d’ulcère de jambe

Aspect de la jambe controlatérale :

Parmi les arguments suivants, quels sont ceux qui permettent d’affirmer la nature veineuse de cet ulcère ?

  1. Le caractère bourgeonnant de l’ulcère
  2. La localisation dans la région périmalléolaire
  3. L’aspect de la peau péri-ulcéreuse et de la jambe controlatérale
  4. L’âge de la malade
  5. L’existence d’ antécédents de phlébite
  6. La présence des pouls périphériques

F) Ulcère de jambe malléolaire

  • Ulcère de jambe malléolaire interne en cours de cicatrisation
  • Survenue brutale de démangeaisons du dos du pied et de la jambe
  • Eruption faite de micro-érosions arrondies suintantes puis croûteuses s'aggravant progressivement malgré l’application régulière d’une crème émolliente et d’un antiseptique

Quelle complication peut être suspectée et quelles attitudes proposées ?

  1. Erysipèle
  2. Dermite de stase
  3. Eczéma de contact
  4. Antibiothérapie locale
  5. Corticothérapie locale
  6. Arrêt de tous les topiques appliqués
G) Ulcère post-phlébitique sur fracture
Sexe : Homme
Age : 60 ans
  • Ulcère post-phlébitique sur fracture de jambe évoluant depuis 5 ans sans cicatrisation complète malgré plusieurs interventions ou greffes
  • aractère bourgeonnant et végétant depuis plus de 2 ans

Quelle complication doit-on systématiquement évoquer devant cet aspect et cette évolution ?

  1. Une infection chronique
  2. Un eczéma
  3. Une cancérisation

Les bonnes réponses (à cocher) sont :

Question A : 1,2,3,6
Question B : 1,2,4
Question C : 3,4,5,6
Question D : 1,4,6
Question E : 2,3,5,6
Question F : 3,5,6
Question G : 3

Scroll to Top